1

Quel montage pour le Surfcasting ?

montage pour la pêche surfcasting

Comme toutes les techniques de pêche, le surfcasting vous propose une série de montages différents à réaliser pour la réalisation de votre pêche. En fonction de l’espèce recherchée, ou du secteur dans lequel vous pêchez, vous pourrez utiliser des plombs, du fil, des bas de ligne ou encore des hameçons différents.

Au travers de ce petit guide, nous allons vous présenter les différents montages que vous pouvez acheter pour une partie tout fait ou alors que vous pourrez réaliser à vous-même, aussi bien au bord de l’eau que chez vous au calme.


Le montage coulissant 

montage coulissant

C’est un montage traditionnel qui est bien connu des pêcheurs. Il est en effet facile à réaliser. Il ne demande pas beaucoup de technicité ni du matériel trop sophistiqué pour vous compliquer la tâche.

Vous aurez alors besoin d’un émerillon perle ovalisé accompagné d’une agrafe pour installer un plomb, d’une agrafe pour relier avec un nœud d’une bonne résistance le bas de ligne, d’un bas de ligne de 1m à 1,5m au bout duquel sera monté un hameçon simple de taille 2 à 2/0 en fonction de l’appât à installer et du poisson à rechercher.

Vous pourrez cibler de nombreuses espèces de poissons et notamment le bar et la dorade.

Le montage autoferrant

montage auto ferrantCopyright Surf Casting Club de Caen

Une fois de plus, c’est un modèle type pour le surfcasting qui a largement fait ses preuves. Il vous propose comme son nom l’indique, de laisser le poisson de ferrer tout seul lors de la prise de l’appât.

Sa réalisation demande un peu de patience et vous devrez un peu expérimenter les longueurs à mettre en place pour l’ajuster en fonction de vos conditions. Pour bien faire, il faudra relier le corps de ligne à un coulisseau dans lequel viendra glisser une ligne reliant un plomb automatique à un émerillon rolling. A l’autre bout de l’émerillon baril se trouve le bas de ligne en fluorocarbone d’un diamètre de 30 à 35/100.

Pensez à bien entourer d’une bille en caoutchouc chaque côté de votre coulisseau afin de réduire à la fois le bruit de sa butée, mais également une usure prématurée de jonction plomb ou émerillon baril.

Le système de clipots fixes

montage clipot surfcastingCopyright Chtipecheur

Ce montage est intéressant à bien des égards. Il offre en effet la possibilité de pêcher avec plusieurs hameçons avec un risque très faible de les voir s’emmêler les uns avec les autres. C’est grâce à l’installation de clipots. Facile à mettre en place, il propose une présentation de l’appât idéal, toujours pêchant, permettant de tirer un bel avantage.

Le nombre de ces clipots à installer peut-être de 2 ou de 3 pour ne pas avoir un bas de ligne une partie de ligne trop longue à pouvoir lancer. Vous installerez au bout un brin de fluorocarbone en 30-35/100 pour ensuite un hameçon. La tresse ne sera pas conseillée.

Un plomb débrayable sera le meilleur choix pour bien accrocher le fond et permettre de maintenir le montage en position, prêt à prendre aussi bien des bars que des dorades. Cela sera d’autant plus que vrai que vous pratiquez votre technique dans des endroits où le sable est très présent sur le fond.

Les montages 1, 2 ou 3 empiles

montage empile surfcastingCopyright Chtipecheur

C’est sûrement l’un des montages les plus populaires qui est pratiqué est utilisé par les pêcheurs. Il permet en effet de multiplier les chances de prise grâce a la présence de trois hameçons. Cela assure de pouvoir multiplier les possibilités temps en termes de quantité que de variété. Vous pourrez en effet varier les appâts pour répondre toujours à l’attente des poissons.

Attention toutefois, plus vous multipliez le nombre d’hameçons présents, plus vous prenez des risques d’emmêler l’ensemble lorsque l’ensemble touche l’eau, et parfois ne vous en rendre compte que lors de la récupération de la ligne. Cela peut parfois vous faire rater votre pêche.

Vous pourrez également faire varier la longueur des empiles pour être sûr de limiter les risques. Une empile haute plus courte et basse plus longue peut être une excellente technique pour explorer avec plus d’efficacité les nouveaux postes.

Il sera alors essentiel de vous fournir des émerillons de qualité. Pensez que la rotation est un aspect essentiel pour assurer une certaine dérive ou ondulation naturelle de votre appât. Le bar est opportuniste, mais d’autres espèces seront plus attentives et plus durer à leurrer. 

Les perles devront également être bien présentes pour aider à ce système de montage, tout comme l’utilisation du fluorocarbone, nylon pour le montage de votre plomb ou encore amnesia pour les spots les plus encombrés et délicats à pêcher. 

En conclusion, le nombre de montages que vous pourrez réaliser et quasi sans limite de nos jours. Vous pouvez en trouver des différents pour chaque espèce de poisson et presque pour chaque lieu de pêche.

Cela ne doit pas vous empêcher de faire vos propres constatations une fois en pêche et pouvoir modifier petit à petit votre présentation pour gagner en efficacité et en nombre de ferrages réussis, cannes et moulinet en main.

Vous pourriez aimer lire :