Quand peut-on pêcher en bord de mer ?

peche en mer paysage

La pêche en mer à la ligne est une activité qui demande une petite connaissance de la règlementation. Cela vous assurera de vous maintenir toujours dans le cadre de la loi et répondre aux exigences imposées par ce milieu si riche et varié.

Plusieurs aspects généraux de la pêche en mer à la ligne pourront nous pousser à imaginer que des règles s’imposent pour savoir quand on peut ou pas pêcher. Que vous pratiquiez au flotteur, aux leurres ou encore avec des appâts, cela sera vrai. On pense à la période de reproduction des poissons, des horaires de nuit ou des secteurs en réserve qui peuvent avoir des impacts. 

Nous allons voir qu’il faudra être attentifs aux eaux que vous pêchez pour respecter les autorisations de pêche toute l’année et ainsi utiliser votre matériel au bon moment, sans risque de vous faire confisquer moulinet, canne, ligne, plomb et vos leurres.

La période de reproduction des poissons

poisson peche en mer

C’est l’un des aspects très importants pour la survie d’une espèce de poisson. Pouvoir prendre en compte dans la démarche de chaque pêcheur le respect de la reproduction est essentiel et aujourd’hui un enjeu de taille. Il assure de vous offrir des prises de poissons régulièrement dans le temps, que ce soit aux leurres, au flotteur, aux appâts avec le surf casting tout comme au bouchon ou à la calée avec différents montages

Après des années d’inaction de la part de nombreux acteurs, pensant que la ressource était inépuisable, la prise en compte de cet aspect de la pêche à la ligne a fini par entrer intégralement dans la démarche des pêcheurs et des biologistes. L’activité leurre et la facilité à gracier le poisson a également poussé vers cette dynamique, offrant du matériel nouveau et plus ludique.

Pêcher depuis le bord ne permet ainsi pas de faire à n’importe quel moment. Ou, pour être plus précis, il ne vous sera pas autorisé de prélever du poisson pendant certaines périodes, ou alors avec des limites de capture. C’est d’ailleurs encore plus vrai quand on pratique avec des appâts, comptant sur la circulation du poisson sur votre secteur.

C’est notamment le cas du bar depuis plusieurs années sur l’Atlantique. Le 48 eme parallèle fait office de frontière entre les zones sud et les zones nord qui n’ont pas la même réglementation. La limite de capture sera à deux par jour dans les deux cas. Mais cela sera toute l’année pour le sud, alors que le nord se fera imposer une période de graciation de cette espèce du 1er décembre au dernier jour du mois de février.

Heure de nuit, heure de jour

peche en mer de nuit

Les pêcheurs en eau douce le savent bien, il peut y avoir des horaires pour pratiquer la pêche. Que ça soit pour des soucis d’organisation, de contrôle ou de circulation la nuit, des règles fixent généralement cela, au moins quand la pratique est de loisir.

Pour les pratiques en eau de mer, il n’y a pas d’horaire à respecter. Vous pourrez pratiquer en loisir votre passion durant les 24 heures que comporte une journée, sans risquer d’être hors la loi. Cela vous permettra de pratiquer des pêches de nuit comme le surfcasting, souvent bien plus efficace ou encore la technique Egi à la recherche des céphalopodes.

Pratiquant depuis le bord, il est tout de même à noter que des moments peuvent être plus propices que d’autres. L’heure qui entoure le balancement de la marée est souvent un créneau idéal pour la pêche aux appâts comme celle aux leurres, le poisson quittant plus régulièrement le fond pour se nourrir. C’est notamment plus vrai depuis le bord que depuis un bateau, où l’on peut suivre le poisson et adapter sa technique.

Si vous pratiquez avec des engins, nous vous conseillons de vous renseigner sur la règlementation locale. Cette dernière peut imposer des heures de ramasses et de pauses pour permettre une bonne cohabitation de toutes les utilisations de l’eau, que ça soit sur l’Atlantique ou la méditerranée. Pensez bien avec connaitre la taille de chaque espèce, vous évitant des ennuis.

Les réserves et zone protégées

Nous en avons parlé un petit peu dans le premier paragraphe. Certains secteurs de nos eaux territoriales sont totalement destinés à la reproduction et la vie de certaines espèces de poissons. Cela est lié à la prise de conscience du besoin de repos biologique et de la gestion de la ressource. Les pêches aux chaluts sur le fond des professionnels sont par exemple interdites comme parfois même la circulation d’un bateau.

De nombreuses espèces peuvent être concernées. Nous avons parlé du bar, mais la catégorie des crustacés est également souvent concernée, limitant les techniques de pratique, mais également le nombre ou le poids de capture. 

Il sera donc important de vous munir d’une carte et bien repérer les zones sensibles. Cela assurera un avenir certain de l’activité pêche au leurre de loisir, pour les générations de pêcheurs à venir. 

Des nouvelles évolutions risquent d’être présentes dans les futurs textes de loi. La pollution du plomb ou parfois le côté exotique de certain appât devraient être au programme des futures règles à respecter. Le montage peche au vif devrait aussi voir des évolutions à venir.

Vous devriez également aimer :