Comment pêcher en mer ?

pêche en mer

Les techniques de pêche en mer sont à ce jour nombreuses et très variées. Elles peuvent rapidement vous faire perdre le fil de vos besoins et de la simplicité, notamment si vous êtes des pêcheurs débutants. De l’époque où l’on avait besoin que d’un fil, des appâts et un bout de bambou, nous sommes passés à une passion que l’on doit apprendre pour être efficace et au niveau.

Le choix du matériel de pêche en mer sera un des aspects les plus importants. Il faudra en effet intégrer que vous allez pêcher un poisson dans un environnement peu enclin à protéger votre équipement. Toutes les pièces métalliques et autres seront rapidement contraintes par l’agressivité de l’air salin. Il sera essentiel de faire des investissements judicieux.

Les différentes techniques de pêche vous orienteront vers du matériel très varié. Si vous pratiquez en exo, il vous faudra des cannes à encombrements réduits, si c’est le surfcasting, vous opterez pour des appâts, ou pour les pêches plus dynamiques, le leurre sera préféré. Autant de possibilités qui devront vous permettre d’ajuster votre sélection pour la pêche du poisson choisi.

Comment faire le choix de votre matériel ?

pêche en mer du bord

Nous le répétons souvent, car cela est très important. Le choix de votre matériel de pêche pour pratiquer en eau de mer devra répondre aux problématiques liées au sel et à la corrosion. Que vous soyez pêcheurs depuis le bord ou depuis un bateau, cette exigence devra être la même.

Pièce maîtresse de votre ensemble, le moulinet est surement le plus à même de subir les agressions de cet environnement salin. Une grande partie de sa construction est généralement faite autour du métal, et cela peut poser des soucis. Vous devrez absolument faire le choix d’un modèle de moulinet répondant à une utilisation mer, même pour débuter. Cela vous assure d’avoir des pièces protégées, traitées pour résister à la corrosion. Cet investissement est souvent plus élevé, mais vous y serez gagnant en ne renouvelant pas votre moulinet au bout de quelques semaines.

Les cannes seront sujettes également à cet aspect. Mais, cela ne concerne qu’une partie de la canne. En effet, le carbone ou blank est le plus souvent vernis le protégeant de toute attaque. De plus, ce dernier n’est que très peu concerné par les agressions de l’eau salée.

Ce sont surtout les anneaux ou guide qu’il faudra surveiller. Ces derniers peuvent rapidement se fragiliser et éventuellement se casser sur un joli poisson en plein combat. Là encore, le choix d’articles adapté sera le bon choix, en y ajoutant un rinçage à l’eau claire après chaque sortie.

La ligne ou le fil ne demanderont pas d’exigences particulières. Tous les articles que vous trouverez sur le marché seront compatibles avec cet usage. Pour la pêche en surfcasting, on préfèrera le nylon, quand pour pêcher avec des leurres, on optera pour de la tresse

Il restera à parler des accessoires qui seront régulièrement exposés. On pense notamment aux montages comprenant un hameçon, un plomb, des agrafes ou encore des anneaux brisés. Autant de pièces en métal qui devront être traitées pour ne pas perdre sur un simple lancer l’intégralité de votre leurre ou de votre montage et le poisson qui va avec. Il en sera de même avec les outils que l’on utilise. Il faudra que ces derniers soient au rendez-vous de l’exigence de la situation pour permettre de pêcher sereinement avec un matériel fonctionnel.


Les différentes techniques de pêche 

pêche en mer

Elles sont nombreuses et proposent des produits différents quand il est question de s’équiper correctement. Vous ne pratiquerez pas la technique A avec du matériel de pêche pour la technique B. Cela peut éventuellement dépanner, mais ça sera inconfortable et parfois dangereux pour le matériel. Nous allons ainsi voir les grandes lignes pour un achat cohérent avec le poisson et les eaux pêchées.

La technique aux leurres depuis le bord est surement la plus utilisée. Elle demandera généralement d’opter pour une canne relativement longue pour atteindre de bonnes distances de lancer. Cela vous permettra d’atteindre différents postes où peuvent se tenir les poissons. On se tournera généralement vers un moulinet avec une capacité de ligne un peu plus élevée, avec une taille de 4000 à 5000.

La pêche en bateau aux leurres demande quant à elle moins de longueur. Les cannes seront généralement comprises entre 2m et 2m40 afin de conserver un bras de levier intéressant tout en assurant un gain de poids par rapport à une pratique du bord. Le moulinet pourra proposer une taille là aussi plus compacte, même si un 4000 peut être une bonne option quand il est question de cibler un joli bar ou loup pour les pêcheurs de méditerranée.

Le jigging est une autre technique qui se pratique essentiellement avec un type de leurre, le jig qui est souvent armé d’un seul hameçon. Consistant à dandiner ce dernier à l’aplomb du bateau, la taille des cannes n’est pas vraiment importante, sauf pour avoir une action nécessaire au combat. Vous pourrez facilement descendre recherche les poissons sur le fond, ou alors peigner le tour des épaves, tout en limitant les risques d’accroche de vos hameçons. Le casting et le spinning sont possibles avec là encore des subtilités pouvant vous orienter vers une pratique très variée.

Le rockfishing est une autre variante de la pêche d’un poisson aux leurres. Elle se tourne essentiellement vers la recherche de poissons de roche avec un leurre de petite taille. C’est un peu la pratique finesse destinée à l’océan ou à la mer Méditerranée. Suivant les secteurs du bord, plage, estuaire ou port, vous ferez évoluer votre matériel en fonction des besoins de lancer.

La pêche aux appâts ne sera pas en reste et parfois l’une des pêches qui sera la plus accessibles pour des débutants. Elle peut convenir à des recherches très variées de poissons, que ce soit là aussi depuis le bord comme en surfcasting ou alors depuis un bateau pour pratiquer par exemple la pêche à la calée

Il n’est pas rare de pouvoir se fournir facilement en appât directement chez votre détaillant, ou alors chez des marchands divers qui sont à proximité des zones de pratiques de ces techniques de pêche. Vous trouverez aussi hameçon et autre petit accessoire.

Il restera les usages plus exotiques que chaque pêcheur voyageur recherche quand il prévoit de partir en voyage. En famille ou en fishing travel, il est toujours possible de sortir son épingle du jeu avec une bonne préparation. Montage, hameçons, moulinet, canne à encombrement réduit…. Tout devra être recalibré pour vous permettre de vous mesurer à de nouvelles espèces de poissons

Vous aurez compris à travers ces quelques lignes que les possibilités pour les pêches en mer sont nombreuses. Le plus important sera de savoir ce que vous souhaitez pêcher et de quelle manière vous voudrez le faire. Une fois les réponses trouvées à ces questions, il vous sera simple de faire le choix de votre matériel en fonction de votre budget.


Vous pourriez également aimer :