Comment pêcher en mer en bateau ?

peche en mer en bateau

La pêche en bateau en mer demande une certaine connaissance, à la fois du milieu marin et de plusieurs techniques. En fonction des conditions météo et des espèces de poisson recherchées, il faudra savoir vous adapter et devenir un de ces pêcheurs complets.

La pêche au lancer sera l’une des plus abordable et facile à mettre en place. Il vous faudra une canne, un moulinet, une ligne et quelques leurres pour pouvoir réaliser vos premiers lancers. Vous pourrez cibler à la fois les bonites ou encore le loup, ou encore le maquereau avec un train de plumes.

Les pratiques à jigger sont aussi faciles à apprendre. Après quelques conseils avisés, vous descendrez avec aisance dans les profondeurs et vous jouerez de la roche facilement grâce à un hameçon bien positionné par exemple. Le leurre fera office de plomb pour descendre plus ou moins vide et plus ou moins profondément.

La traine est option également intéressante. Elle permet de faire des poissons de belle taille, mais aussi de s’intéresser au célèbre thon. Des pratiques plus légères existent aussi pour rechercher le bar par exemple sur des zones peu profondes, ou pendant la navigation entre deux postes.

Resteront les pêches aux appâts qui sont un peu plus techniques. Il faudra apprendre la réalisation de votre montage pour vous positionner idéalement par rapport aux obstacles, au courant et au balancement des marées. De très nombreuses techniques existent, des plus statiques, à des usages de surface assez bluffants et passionnants.

La pêche au lancer ramener

peche en mer

C’est la technique qui est à la fois la plus populaire de ces dernières années et celle qui fait partie des plus accessibles. Elle permet de rapidement pouvoir faire de premiers poissons sans pour autant avoir une très grande maîtrise.

Il sera nécessaire de vous équiper d’une canne. Depuis une embarcation, on n’a généralement pas besoin de grande longueur. On se contentera alors de 2m10 à 2m40, avec des plages de puissance pouvant atteindre 80g max.

Le moulinet devra afficher une belle résistance, pour à la fois affronter les combats avec des poissons pouvant être lourds, mais aussi pour durer dans le temps face à la corrosion. D’une taille 2500 pour les usages les plus légers, vous pourrez vous tourner vers du 4000 / 5000 pour les pêches fortes.

La ligne sera bien souvent de la tresse. N’hésitez pas à choisir des modèles de qualité, qui vous garantiront à la fois des qualités de lancer et sensibilités importantes, mais aussi une plus grande chance d’arriver au bout de votre combat.

Les leurres utilisés vous permettront de traquer des espèces très diverses. Les poissons nageurs, les leurres souples, les casting jigs ( pour les bonites ) ou encore les leurres de surfaces pour le loup, seront autant de possibilités différentes à utiliser en fonction des espèces et de conditions rencontrées.

Le Jigging, la pêche bateau par excellence

peche en mer et en bateau

Elle consiste à utiliser un jig métallique et le faire évoluer tout le long de la colonne d’eau où se situe le poisson. C’est une pratique peut-être encore plus facile à appréhender que le lancer ramener. Vous devrez vous équiper de la même façon, avec le choix entre du matériel casting et du matériel spinning.

Les pêcheurs aux jigs peuvent capturer de nombreux poissons différents, et cela partout autour du globe. Suivant le poids et la taille, mais aussi la vitesse de descente et la forme, vous ciblerez telle ou telle espèce de poissons. Vous pourrez ainsi prendre du bar, tout comme du lieu ou encore du maquereau

Quelques conseils seront essentiels pour bien commencer afin de ne pas vous retrouver rapidement confronter à des pertes multiples, notamment avec la roche et les différents obstacles sur lesquels vous tomberez.

La traine, une technique typique des embarcations

peche en mer à la traine

Là aussi, c’est une façon de pêcher qui est très utilisée. Elle peut l’être pour différentes raisons. Tout d’abord, elle permet d’allier à la fois la vie de famille, et les promenades sur l’eau tout en assurant la possibilité de pêcher en même temps. C’est alors l’occasion de prendre le temps et de profiter de chaque instant.

Elle sera aussi l’opportunité pour les passionnés de poissons records, de s’attaquer à des sujets comme le thon qui ne s’arrête jamais de nager. Vous pourrez ainsi imaginer prendre des poissons de plusieurs dizaines de kilos et même au-delà.

Vous pourrez pratiquer cela autour du globe, un peu partout, avec des variétés d’espèces de poissons très intéressantes et très combatives. Vous serez vite conquis pas les combats hors du commun que cela vous réserve, pouvant passer de longues minutes derrière un baudrier à tenter de faire plier un poisson record.

Le matériel devra être choisi avec minutie. Le fil, la tresse, le shock leader ou encore l’hameçon devront répondre présents à des sollicitations formidables, parfois de sujet dépassant les 100kg. 

Les autres techniques

Vous pourrez pratiquer l’eging depuis votre embarcation. Quelques turluttes à lancer ou avec un montage + plomb vous assure de pêcher facilement les céphalopodes que sont les seiches ou encore les calamars. Elle se pratique aussi bien le jour que la nuit.

Le broumé, très connu en méditerranée est une technique très populaire pour traquer les plus gros thons. Elle offre une mise en place assez simple, tout en exigeant du matériel très solide pour affronter autant de puissance. Il faudra également avoir les appâts que vous jetterez régulièrement par-dessus bord à la surface de l’eau, pour habituer le poisson à se nourrir de la sorte. La sardine reste l’un des meilleurs choix que vous pourrez faire. Attention à la régularité de votre distribution et au positionnement et profondeurs des lignes que vous utilisez.

Resteront toutes les techniques plus légères de pêche à l’appât ou au vif. Vous servant de dérives, ou de zones rocheuses, vous pourrez facilement débusquer différentes espèces de poissons et leur proposer un repas adapté. Cela est valable dans tous les pays du moindre où vous pourrez pratiquer votre passion.

Nos autres articles concernant la pêche en mer :