Comment réparer des waders en néoprène ?

des waders en néoprène à réparer
Que vous soyez pêcheurs en float tube ou en wading, vous avez forcément déjà porté une paire de waders. Cette salopette en néoprène, en plastique ou matière respirante permet de pêcher dans l'eau jusqu'à la poitrine tout en restant au sec. C'est en quelque sorte des cuissardes XXL. Cependant, comme toute combinaison étanche, quelques fuites peuvent survenir après une utilisation intensive. Avant d'acheter une nouvelle paire, sachez que le néoprène se répare très bien

Au contact des épines que l'on croise souvent aux abords des rivières, des trous peuvent se former. Avant de patauger dans vos bottes comme dans une marre à canard, il est tout à fait possible de réparer cette fuite et ce avec peu de moyen ! Lorsque ce sont les coutures ou les bottes qui finissent par perdre leur étanchéité, la réparation sera beaucoup plus compliquée mais certaines marques comme Seland ajoute une rustine conçue pour les coutures dans leur kit de réparation.

Si votre waders est encore sous garantie, pensez à prendre contact avec le service après vente en magasin ou sur notre site internet ici.

Les étapes pour bien réparer son waders

réparer un waders en néoprène facilement
Pour réparer votre trou et que la réparation tienne dans le temps vous aurez besoin :

  • d'une colle néoprène
  • d'un bout de néoprène
  • de solvant
  • d'une paire de ciseaux
  • d'un pinceau

Ne négligez pas les produits que vous allez utiliser. Pour qu'ils soient efficaces, ils doivent être utilisés en suivant à la lettre les instructions. Ce sont des produits chimiques et très inflammables, faites attention à votre peau et à vos yeux. Veillez également à ne pas respirer la colle et le solvant. Privilégiez un endroit aéré pour procéder à la réparation.

Lorsque vous achetez votre paire de waders, un tube de colle ainsi qu'un morceau de neoprène est fourni afin que vous puissiez la réparer vous même. Chez certaines marques comme Seland, vous retrouverez également une rustine parfaite pour réparer les coutures.

Repérer la fuite

C'est l'étape numéro 1 de la réparation, mais comment la repérer précisément ? Il existe plusieurs méthodes pour bien localiser le trou. Comme une chambre à air de vélo, remplissez votre waders d'air et immergez le dans l'eau. A l'endroit de la fuite, des bulles remontent à la surface. Autre solution, une fois le waders séché, enfilez-le et allez dans l'eau quelques instants. Vous pourrez ainsi repérer la zone humide et le ou les trous à boucher.

Réparer un trou

Avant toute chose, le séchage du neoprène doit être complet avant de procéder aux réparations. Si le trou est grand, vous aurez besoin d'une paire de ciseaux et d'une plaque de néoprène (souvent fournie avec le waders).

  1. Découper la zone à remplacer de votre waders afin d'obtenir des bords lisses. 
  2. Découper dans votre plaque de néoprène une pièce de forme identique à celle découpée dans votre waders.
  3. Étalez une première couche de colle sur les bords du trou et sur les bords de la pièce.
  4. Attendez que la colle sèche jusqu'à ce qu'elle ne colle plus aux doigts.
  5. Étalez une seconde couche de colle sur les bords.
  6. Placez votre pièce dans le trou et pressez les bords afin qu'ils adhèrent ensemble.
  7. Nettoyez au solvant la colle qui peut dépasser.
  8. Au bout de 24h, votre waders est de nouveau étanche. 

Réparer une couture

  1. Une fois votre waders sec, retournez le waders intérieur vers l'extérieur.
  2. Étalez une couche de colle fine sur la zone à réparer.
  3. Laissez la colle sécher. Astuce pour savoir si la colle est sèche : elle ne doit pas rester sur vos doigts lorsque vous la touchez.
  4. Placez la rustine sur la couture puis passez le fer à repasser (120°C) jusqu'à ce qu'elle soit aplatie sur la zone.
  5. Attendez que le waders sèche et refroidisse totalement et retournez à la pêche !

Les avantages du néoprène

un waders de pêche en néoprène
Les waders en néoprène sont les plus chauds. Ils seront donc parfaits pour la pêche en hiver ou en eau froide. Ils se déclinent en différentes épaisseurs, de 2mm à 6mm. En plus d'être chaud, le néoprène peut être réparé une fois percé, et ce sans grande difficulté. C'est une matière étanche, assez souple et élastique. Son épaisseur le rend moins fragile que la plupart des autres waders comme les respirants. Bien que le waders respirant soit très apprécié pour sa légèreté et son confort, il reste moins chaud et bien plus fragile qu'un waders neoprène.  

Votre choix devra porter sur l'utilisation que vous allez en faire. Si vous êtes adeptes de pêche à la mouche en wading, sans contact avec des branches ou des ronces, le respirant sera très bien. Si vous êtes du genre baroudeur, aux bord de la rivière, que vous pêchez toute l'année et en eau froide, le neoprène est plus adapté car plus résistant et plus chaud. Privilégiez un tissu fin (3mm maximum) afin de garder un maximum de mobilité si vous marchez beaucoup.

Des questions ? N'hésitez pas à nous écrire par chat ou sur nos réseaux pour en savoir sur comment réparer son waders, sur le matériel à utiliser et le type de colle choisir. Dans tous les cas, privilégiez le kit de réparation fourni avec votre waders ! 


Vous pourriez aimer lire :