Ouverture de la pêche à la truite 2021

pêche à la truite

Dans le calendrier des ouvertures, la pêche à la truite est sans aucun doute l’un des plus prisés par les pêcheurs. Les questions sont nombreuses, où pêcher ? Quand a lieu cette période d’ouverture ? Comment et pourquoi participer à l’ouverture de la truite ?  

Après une année 2020 sous le signe de la pandémie, nous sommes tous inquiets quant à son ouverture prochaine en 2021. On essayera donc de vous donner un maximum d’information afin que vous soyez préparé à ce qui nous attend. 

Le lancement de la truite est donc prévu pour le samedi 13 mars 2021 au niveau national, elle demandera une grande préparation, ainsi qu’un matériel adéquat que vous retrouverez dans notre collection de matériel pêche à la truite. Croisons les doigts pour que tout se passe comme prévu et qu’on ne subisse pas un énième confinement nous privant de notre passion. La fédération de pêche nous permettra d’en savoir plus en temps voulu, à suivre de près. 

L’horaire ne change pas, comme chaque année le lancement 2021 se fera 30 minutes avant le lever du soleil, soit à 6h40. Vérifiez directement au sein de votre département, car cela peut légèrement varier. La luminosité n’est pas à son maximum à cette heure-là, alors n’oubliez pas la frontale et le café, en attendant la lueur du jour préparez votre ligne !

Avant de se rendre à l’ouverture de la pêche, il est primordial de connaître les tailles réglementaires de pêche en eau douce. Cela compte pour n’importe quelle ouverture, que ce soit celle des truites, du brochet ou une autre pêche des carnassiers.

À l’heure où nous écrivons ces lignes, la taille minimale de capture dans les eaux de première catégorie est de 23cm, dans les eaux de 2ème catégorie c’est également le cas, 23cm minimum. Attention, la maille peut varier selon votre département, nous vous conseillons alors de vérifier directement avec votre fédération de pêche !

La période de fermeture débutera le 19 septembre 2021, il s’agit de la date nationale. Si vous avez la moindre interrogation, il est toujours mieux de vous rapprocher de votre fédération, les règlementations peuvent varier de l’une à l’autre. 

Vous êtes désormais au courant de la période d’ouverture, également de la période de fermeture, il ne vous reste plus qu’à vous équiper comme il faut afin d’être prêt le jour J. 

Participer à l’ouverture 

Chaque pêcheur a une anecdote à raconter par rapport à l’ouverture de la pêche, des truites ou du brochet, c’est chaque année un évènement qui rassemble et permet d’échanger avec de nombreuses personnes. Croisons les doigts pour que les conditions de pêche soient optimales, si c’est le cas, alors la journée risque d’être incroyable. 

 Cet évènement est également un bon prétexte pour se faire une virée et un bon pique-nique au bord de l’eau. Pêche de la truite rime avec grande préparation, tout comme une autre pêche des carnassiers, il ne faudra pas faire l’impasse sur le choix de votre technique, de votre matériel, des appâts et évidemment du lieu que vous choisirez. 

Le choix de votre technique se fera en fonction des eaux dans lesquels vous vous trouverez. Si vous ne le saviez pas, une rivière, les lacs et les plans d’eau sont divisés en deux catégories piscicoles, en 1ère ou en 2ème catégories. La première catégorie concerne les cours d'eau, étangs et lacs où les poissons nobles (salmonidés) sont protégés et constituent le cheptel dominant. Elles sont soumises à une réglementation particulière. 

Quant aux plans de 2ème catégorie, ils représentent les eaux où les poissons blancs (gardons, carpes, brochets, sandres, perches, silures…) dominent. On peut pêcher les poissons blancs toute l'année sauf les carnassiers. Il faut toujours vous référer à votre AAPPMA pour connaître les périodes où la pêche est autorisée. Une rivière peut sur une distance être en CAT 1 et finir en CAT 2, faites attention à cela. 

En règle générale, toutes les techniques sont admises dans les catégories numéro 1, vous pourrez alors pratiquer la pêche de la truite au coup, toc, à la mouche et aux leurres.

Réussir l’ouverture, nos conseils

Lorsque la pêche est autorisée de nouveau, ne vous précipitez pas tête baissée, cela demande une véritable préparation en amont tout comme la pêche du brochet par exemple. 

Nous vous conseillons dans un premier temps de faire un repérage de l’endroit où vous allez pêcher. En effet, une petite balade sur les berges de votre spot ne vous fera pas de mal, les crues d’hiver peuvent potentiellement modifier le lit et donc impacter directement votre façon de l’appréhender le jour J. N’hésitez pas à sortir des sentiers battus, vous pourrez y trouver des endroits très agréables un peu plus sauvages, idéals quand on connaît l’affluence qu’il y aura. Vous serez beaucoup plus attentifs aux différents détails qui pourraient faire la différence. 

Vous avez désormais l’emplacement idéal pour votre journée, il est l’heure de réfléchir à votre technique. L’eau sera froide, les poissons seront alors engourdis et endormis, la pêche en eau douce au toc serait une solution adéquate. Vous pourrez faire passer votre appât au plus près de vos cibles, c’est une technique extrêmement efficace pour un début de saison. Munissez-vous d’un bas de ligne en 14/100 ou en 16/100, d’un hameçon n°6 à 12 ainsi que d’un vers de terreau pour une eau teintée ou une teigne pour une eau claire. 

La pêche au leurre est également une solution plébiscitée par bon nombre de pêcheur. Il faut savoir s’adapter aux conditions, prenez avec vous poissons nageurs, leurres souples et cuillers afin de balayer au mieux toutes les couches d’eau. Nous vous conseillons en matinée d’opter pour des coloris flashy très voyants, idéals pour attirer l’attention des poissons nonchalants, en après-midi opté pour des coloris plus naturels. Équipez votre monture d’une agrafe afin de pouvoir changer de leurre en quelques secondes seulement. 

Un dernier petit conseille pour que votre début de saison soit entièrement réussi, choisissez un spot ensoleillé, en effet lorsque le soleil est à son apogée, les salmonidés se mettent en chasse et sont donc bien plus enclin à se faire attraper. Croisons les doigts pour que la météo soit clémente ! 

Vous êtes fin prêt, plus qu’à attendre le grand jour… On se retrouve bientôt pour se préparer à la pêche du brochet.

 Nos autres articles concernant la pêche de la truite :